Soutenez l'excellence dans les
soins cliniques, la recherche et l'éducation

Le Canada en 100 jours - bénéfice de la recherche sur le cancer de la prostate


Juan Manuel Alonso

En 2014, j’ai été diagnostiqué avec la maladie de Ménière, un trouble qui affecte l’oreille interne et cause des étourdissements sévères, le vertige et un bourdonnement dans les oreilles.  Je n’avais jamais imaginé que mes années à la retraite seraient entravées par une condition médicale qui risquait de m’imposer des limites ou pire, m’empêcherait de poursuivre les activités que j’aime tant.
 
Frustré par le manque de succès des médicaments prescrits ainsi que par les résultats décevants des thérapies physiques, j’ai décidé un après-midi de sortir faire un grand tour de vélo.  Pour des raisons que même les médecins ne peuvent expliquer, je n’ai souffert aucun symptôme associé à ma condition lors de cette randonnée.  C’est ainsi que j’ai découvert que la randonnée à vélo me permettrait peut-être de retrouver le contrôle et l’équilibre que j’avais perdus.
 
En 2016, mon ami Luis m’a proposé de faire une randonnée en vélo dans la région Gaspésienne. Déterminé et confiant que je pouvais atteindre ce but, nous avons organisé un voyage à vélo de 14 jours au cours duquel nous avons parcouru 1 000 km autour de la péninsule Gaspésienne, transportant 50 livres de bagage sur nos vélos de cyclotourisme.  Ce fut une incroyable aventure, non seulement parce que Luis et moi formons une excellente équipe, mais aussi parce que tout au long du voyage, aucun symptôme de ma maladie s’est manifesté.

Suite à cette belle réussite, nous avons décidé de de réaliser un projet plus ambitieux, soit de traverser le Canada en vélo! Après tout la retraite est pour réaliser les rêves les plus fous non ?  Nous savions bien que ce parcours ambitieux nous prendrait une centaine de jours à compléter et que cela impliquerait également d'être éloignés de nos familles durant une longue période.

Bien entendu, ce projet représente un dépassement de soi, mais comme nous avons tous deux des amis et des membres de la famille qui ont été touchés par la maladie, dont le cancer de la prostate, nous tenions à ce que cette grande aventure ait un impact positif sur une cause encore plus importante, une cause digne de nos efforts.  C’est alors que ma conjointe et moi avons approché le Dr. Tanguay, Urologue en chef au CUSM, le médecin qui me suit depuis plusieurs années.

Luis et moi attendons cette aventure incroyable avec impatience.  Il s’agit évidemment d’un objectif très ambitieux, mais sans aucun doute, une expérience qui sera des plus enrichissantes. Avec le soutien inconditionnel de nos familles respectives et de nos amis, nous nous sentons prêts et confiants.  Notre plus grande motivation cependant, est de savoir qu’un grand nombre de Canadiens ainsi que leurs proches bénéficieront des fonds recueillis par ce projet.
Luis Nasim
J’ai toujours affectionné le vélo et j’ai d’ailleurs passé une grande partie de ma jeunesse à pédaler dans les rues de ma ville natale, Buenos Aires.  Mon arrivée à Montréal et la transition vers la vie adulte m’ont apporté de nouvelles responsabilités et de nouveaux défis, dont la famille et le boulot.  Ainsi, ma passion pour le vélo a fait place à d’autres activités.
 
Au fil des années, j’ai cherché des occasions de pratiquer des activités cardiovasculaires à plus faible impact.  Le vélo était la solution idéale et c’était aussi une excellente façon de renouer avec un sport que j’avais tant aimé durant ma jeunesse.  C’est ainsi que je me suis intéressé au vélo de route, une activité qui collait parfaitement bien à ma passion pour le camping et le plein air.
 
Lors d’un voyage en Amérique du Sud il y a huit ans, quelques amis d’enfance et moi avons réalisé une randonnée d’une semaine à travers les Andes en vélo de montagne.  Cette expérience s’est avérée révélatrice pour moi.  L’excursion en vélo représentait une excellente façon de m’entraîner, l’aventure ainsi qu’une incroyable façon de profiter des paysages.  Lorsqu’on est accompagné de personnes qui partagent la même passion, cela se traduit aussi en une camaraderie inestimable.
 
En 2016, mon grand ami Manny et moi partions pour un voyage à vélo de 1 000 km autour de la péninsule gaspésienne, réalisé en deux semaines.  Ce fut un immense succès que nous avons tous les deux grandement apprécié.  En savourant un excellent repas un soir après une journée exceptionnelle, j’ai proposé à Manny d’entreprendre, dans un avenir proche, un voyage plus important : celui de traverser le Canada en vélo!  Son enthousiasme fut immédiat.  L’idée de traverser notre magnifique pays en vélo - de Victoria à St. John’s - et de rencontrer nos concitoyens Canadiens en route alimenta notre grande motivation.
 
Lors de notre voyage en Gaspésie, nous avons découvert qu’il existait une belle synergie entre nous.  Nous étions de toute évidence compatibles en termes de forces individuelles et nous pouvions alors nous entraider au besoin.  C’est ainsi que l’idée de parcourir « le Canada en 100 jours » est née.  En tant que sexagénaires nouvellement retraités, nous avions le temps, l’appui de nos familles respectives et la motivation pour entreprendre ce grand projet.  La décision de traverser le Canada en vélo étant prise, Manny a pensé que cette aventure pourrait avoir davantage de sens ou viser un objectif plus profond. L’idée d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer de la prostate semblait tout à fait logique car nous avons tous les deux des membres de la famille et des amis proches touchés par cette forme de cancer.
 
Finalement, cette aventure me donne la chance de contribuer d’une certaine manière à la lutte contre une maladie qui touche un grand nombre d’hommes ainsi que leurs proches, et cela nourrit notre motivation à réaliser ce voyage.

Donnez à l'appui de
Juan Manuel Alonso & Luis Nasim
© Fondation du cancer des Cèdres
1310, avenue Greene, Suite 520, Westmount, Québec H3Z 2B2
Téléphone: (514) 656-6662   Fax: (514) 303-1288
Courriel: adresse de courriel  No. ARC 10520-2501-RR-0001 
Avertissement | Protection de la confidentialité

Connexion