Soutenez l'excellence dans les
soins cliniques, la recherche et l'éducation

Fonds Dagenais Joly-Smith



« Réaction, acceptation, action, et victoire sur la bête ! »
 
Dominique Dagenais – qui est présentement en rémission – et son fils, Maxime Joly-Smith, ont lancé un nouveau fonds afin de sensibiliser le public aux cancers de l’ovaire et de l’endomètre et d’aider à détecter ces deux formes de cancer dès les premiers stades. Les fonds recueillis seront versés au Projet DOvEE (Diagnosing Ovarian and Endometrial Cancer Early) du docteur Lucy Gilbert à la Fondation du cancer des Cèdres.
 
Le 21 janvier 2015, après une chirurgie réussie pour traiter deux hernies inguinales, ma mère s’attendait à de bonnes nouvelles lors de son suivi post-opératoire. Toutefois, le médecin lui donnait un diagnostic aussi dévastateur qu’inattendu. Maman avait un cancer de l’ovaire de stade 3. Le cancer de l’ovaire, baptisé « le tueur silencieux », ne présente pas ou très peu de symptômes. Le diagnostic fut donc un choc pour nous tous.
 
En très peu de temps, notre vie familiale fut chamboulée, alors que nous entrions dans le dédale déconcertant qui s’ouvre à la suite d’un diagnostic de cancer. Dans les semaines qui ont suivi le diagnostic, Maman a subi plusieurs examens et analyses afin de déterminer le traitement le plus efficace pour elle. Finalement, elle a subi une hystérectomie le 3 février 2015 suivie de dix-huit traitements hebdomadaires de chimiothérapie. Puis en novembre 2016, on a détecté une tumeur au cerveau liée au cancer des ovaires.
 
Au départ, les chances n’étaient pas en sa faveur, mais on a poursuivi le traitement et elle a bien répondu. Et les chances ont tourné en sa faveur ! Sa détermination, son courage et son impressionnante condition physique, ainsi que le soutien et l’amour de sa famille et de ses amis l’ont grandement aidée dans sa lutte. 
 
Comme j’ai un lien très étroit avec ma mère, tout mon univers a été bouleversé quand j’ai appris le diagnostic. Je me suis demandé ce que je pouvais faire pour quelqu’un qui avait si généreusement donné d’elle-même pour mon bonheur. C’est à ce moment que l’idée m’est venue de créer un fonds pour sensibiliser les gens aux cancers de l’ovaire et de l’endomètre et d’aider à diagnostiquer ceux-ci le plus tôt possible.
 
Cette expérience terrifiante qui a changé ma vie m’a mené à une conclusion simple : toutes les femmes méritent une deuxième chance de profiter de ce don qu’est la vie!
 
  • 1 femme sur 72 au Canada sera affectée par le cancer de l’ovaire ou de l’endomètre
  • 70 % de ces femmes recevront un diagnostic de stade avancé de cancer de l’ovaire (stade 3-4), ce qui voit leurs chances de survie diminuées.
  • Le taux de survie associé à un diagnostic tardif de cancer de l’ovaire est de seulement 10 % à 30 %, mais il y a quand même de l’espoir
  • Avec un diagnostic précoce de ce cancer, les chances de survie sont de 93 %.
 
C’est pourquoi nous devons attirer encore beaucoup plus d’attention sur cette maladie. Il y encore beaucoup trop de femmes qui meurent à cause d’un diagnostic tardif et d’un manque d’éducation sur ces terribles maladies.



 

Pour en savoir plus et pour faire un don, veuillez cliquer ici!

Inscription à suivre...


 
Partager
© Fondation du cancer des Cèdres
1310, avenue Greene, Suite 520, Westmount, Québec H3Z 2B2
Téléphone: (514) 656-6662   Fax: (514) 303-1288
Courriel: adresse de courriel  No. ARC 10520-2501-RR-0001 
Avertissement | Protection de la confidentialité

Connexion