Soutenez l'excellence dans les
soins cliniques, la recherche et l'éducation

Le fonds Opal Laurie J. Hendren des Cèdres



La Fondation du cancer des Cèdres tient à exprimer ses sincères condoléances à la famille et aux amis de Laurie Hendren, Ph.D., Chaire de recherche du Canada, FRSC, qui a récemment été emportée par un cancer.
 
Laurie Hendren a été une source d’inspiration pour nous tous. Elle assumait deux fonctions avec humilité; en effet, elle était à la fois chercheuse et patiente. Elle tenait grandement à rendre le monde meilleur et cherchait à utiliser son savoir et son expérience pour éliminer les obstacles constituant un frein à l’accès à la connaissance. Elle a dirigé ou codirigé de nombreux projets de recherche libre à l’Université McGill, de même qu’en collaboration avec l’Institut de recherche du Centre universitaire McGill (CUSM) et avec le Centre du cancer des Cèdres; c’est dans cette optique qu’a été créée l’application Opal. 
 
Nous avons eu le privilège de connaître Laurie Hendren; nous lui sommes reconnaissants de pouvoir honorer sa mémoire, grâce au fonds Opal Laurie J. Hendren des Cèdres.
 
Vous trouverez ci-après un message de condoléances éloquent, signé par les Drs Tarek Hijal, John Kildea et Jamil Asselah.
 
Chers collègues et amis,

C’est avec une profonde tristesse que nous vous informons du décès de Laurie Hendren, qui était la codirectrice du projet Opal et, surtout, une amie très chère. Elle est décédée ce matin, après une brève détérioration de son état. C’était une femme puissante, dotée d’une grande intelligence, d’un sens aigu de la justice et de l’équité, qui faisait également preuve d’une grande clarté d’esprit. Elle était professeure d’informatique à l’Université McGill, où elle était reconnue pour l’excellence de ses travaux de recherche et de son enseignement. Ses recherches portaient essentiellement sur les compilateurs et sur les langages de programmation informatique. Elle a reçu de nombreux prix et distinctions pour ses réalisations professionnelles et a été élue membre de la Société royale du Canada.

Plus récemment, en 2019, Laurie a reçu le prix Dahl-Nygaard, l’une des distinctions les plus prestigieuses dans le domaine de l’informatique. Ses travaux de recherche étaient sa passion, elle adorait enseigner et faire partager ses connaissances à ses étudiants.

Nous avons fait la connaissance de Laurie en 2014, lors de son premier traitement de radiothérapie au CUSM, pour un cancer du sein; elle était soignée par le Dr Tarek Hijal. Dès le début de ses traitements, elle a voulu se rendre utile. Après quelques conversations sur les besoins informatiques en radio-oncologie, le Dr Hijal l’a présentée à John Kildea. Ils ont tous trois sympathisé et ont convenu de travailler ensemble. Les années qui ont suivi, presque cinq au total, se sont déroulées sous le signe du plaisir; la collaboration de ces scientifiques a été une aventure gratifiante en termes d’engagement des patients dans la recherche et dans les soins, de même que dans la mise au point du portail Opal, créé à l’intention des patients. Laurie faisait preuve d’une farouche détermination et tenait absolument à ce que les patients aient accès à leurs données médicales. Elle insistait sur les nombreux avantages de cette situation, tant pour le patient que pour le clinicien. Elle a joué un rôle déterminant dans le développement de l’ensemble des volets du projet Opal, y compris la conception, l’aspect technique et la défense des droits des patients au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et dans l’ensemble du Québec. Bien qu’il en soit encore au stade de projet pilote, Opal est maintenant utilisé par presque 200 patients au Centre du cancer des Cèdres.

Opal a mérité des prix, dont le Prix de cancérologie décerné par le gouvernement du Québec, une mention d’honneur de l’ Institute for Patient and Family Centered Care, établi à Washington, de même que le Prix Merck Le Patient d’abord. Plus tard, au cours des jours à venir, l’équipe responsable d’Opal assistera avec fierté à la cérémonie de remise du prix d’excellence 2019 du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), pour lequel ce projet a été mis en nomination.

Laurie souhaitait que l’application Opal soit accessible à l’ensemble des patients du Québec, afin que tous ceux qui le désirent puissent avoir accès à leurs données et jouer un rôle éclairé dans leurs soins médicaux. Les membres de l’équipe responsable d’Opal travaillent en étroite collaboration avec le CUSM et le MSSS pour que ce souhait se réalise.

Il a souvent été souligné que Laurie n’était pas une patiente ordinaire.

Bien que cela soit certainement vrai à bien des égards, Laurie n’aurait probablement pas apprécié cette observation, car à ses yeux, il n’y avait pas de patients ordinaires – tous les patients sont uniques et chaque patient devrait jouer un rôle éclairé dans ses soins. Toutefois, Laurie était bel et bien une personne extraordinaire. C’était aussi une grande amie de chacun des membres de l’équipe responsable du projet Opal, à qui elle va cruellement manquer.

Laurie laisse dans le deuil son mari, Prakash Panangaden, sa fille, Jane Panangaden, sa mère, June Hendren et son frère, Paul Hendren.

Nous communiquerons les précisions relatives aux funérailles en temps opportun.

Amicalement,
John Kildea, Tarek Hijal, Jamil Asselah
 
Partager
© Fondation du cancer des Cèdres
1310, avenue Greene, Suite 520, Westmount, Québec H3Z 2B2
Téléphone: (514) 656-6662   Fax: (514) 303-1288
Courriel: adresse de courriel  No. ARC 10520-2501-RR-0001 
Avertissement | Protection de la confidentialité

Connexion